Carte « Contenants bienvenus »

Carte « Contenants bienvenus »

Vous trouverez sur notre carte ci-dessous les magasins qui affichent notre autocollant, et acceptent donc les contenants pour les achats en vrac.

Zero Waste Belgium a créé un autocollant « contenants bienvenus » à placer sur la vitrine/ la porte des magasins qui acceptent que leurs clients apportent leurs propres contenants (sachets en tissus, boîtes, bouteilles, bocaux, etc.) pour les achats en vrac.

Le pan de ce projet est entièrement géré par des bénévoles, les autocollants vous seront envoyés dans les meilleurs délais. Merci de votre compréhension.

 

Apparaître sur la carte

  • Votre magasin vend des articles en vrac et accepte les contenants, mais ne se trouve pas encore sur notre carte ? Contactez-nous via stickers@zerowastebelgium.org pour obtenir l’autocollant.
  • Vous avez un autocollant apposé dans votre magasin mais n’apparaissez pas sur la carte ? Assurez-vous d’avoir rempli le formulaire adéquat.
  • Vous voulez rejoindre notre équipe d’ambassadeurs pour nous aider à distribuer nos autocollants ou devenir point relais dans votre région ? Alors contactez-nous à stickers@zerowastebelgium.org.

Mij pak je niet in a également recensé de nombreux magasins acceptant les contenants, sur une carte que vous trouverez ici : Map Mij pak je niet in.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Que dit l’AFSCA ?

L’agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire n’interdit pas l’utilisation de son propre contenant. Selon leur propre dires, l’AFSCA est 100% “pour” le zéro déchet tant que la pratique reste en adéquation avec la loi, et qu’elle n’entraîne pas de risque pour le consommateur.

Pour ce faire, voici les règles à suivre :

  • Le contenant proposé par le consommateur au commerçant doit être propre.
  • Le contenant doit être approprié à l’emballage d’aliments. Vérifiez donc la présence du sigle officiel d’une fourchette et d’un verre qui garantit cela.
  • Le contenant doit être adapté à l’utilisation spécifique que l’on va en faire. Example : un contenant isotherme pour garantir la température d’un aliment qui doit rester chaud. Pas de contenant en aluminium pour un aliment acide pour éviter tout risque de réaction chimique, etc.
  • Le consommateur qui fournit son propre contenant sait qu’il en porte lui-même la responsabilité en termes d’hygiène. Pas question donc de reprocher au commerçant que le contenant est sale ou qu’il a été la cause d’une indigestion.
  • Le commerçant a le droit de refuser un contenant et en a surtout le devoir s’il ou elle remarque que l’hygiène ou la nature du contenant n’est pas appropriée à l’usage du produit qu’il commercialise.

Article complet sur site de l’AFSCA.